A quel âge bébé s’assoit ?

A quel âge bébé s’assoit ?

- Catégories : Default

Tenir assis seul représente une prouesse remarquable pour bébé, une avancée vers son autonomie future. Après avoir réussi à maintenir sa tête seul, il s'attaque désormais au maintien de son corps.

A quel âge le bébé tient-il assis ?

Nous indiquons un repère et non une prescription !

Comme pour beaucoup d’étapes il n’y a pas d’âge type, c’est le respect de l’ordre des étapes qui compte et non pas la date à laquelle tel ou tel progrès se fait. “S’asseoir n’arrive vraiment qu’après le quatre pattes.” C’est l’étape ultime avant la marche qui le rend “totalement libre et autonome”.

Le plus souvent, les bébés parviennent à s'asseoir tout seuls entre 6 et 8 mois, dès que les muscles de leur cou et de leur dos sont assez forts pour maintenir leur tête et leur torse droits, ou tout du moins à peu près droits. En effet, les premières tentatives ne sont pas de francs succès : bébé chancelle et bascule assez rapidement sur le ventre, le dos ou le côté... N'hésitez pas à le caler avec des oreillers ou des coussins pour éviter qu'il ne se blesse lors de ses premiers essais, mais ne prolongez pas cette position trop longtemps (pas plus de quelques minutes). Vers l'âge de 8 mois, la plupart des bébés parviennent à rester assis sans appui !

Première étape : s'asseoir sur les genoux du parent

Quand bébé grandit et atteint l'âge de 3-4 mois, les parents ont tendance à l'initier à la position assise en le posant sur leurs genoux. Adossé contre soi, bébé est ainsi confortablement assis et découvre progressivement le monde autour de lui en ouvrant bien les yeux. Sachez que cette position n'est pas la plus bénéfique pour lui, ses os ne sont pas assez robustes pour cette pratique.

Deuxième étape : s'asseoir avec appui

En moyenne, à partir de 6 mois bébé peut commencer à s'asseoir spontanément en positionnant tout le haut de son corps vers l'avant. Ce sont là les prémices de l'apprentissage. Il n'est pas encore capable de maintenir son torse et pose ainsi ses deux mains au sol pour soutenir son corps. Voilà un palier important pour bébé fier et heureux de réaliser de nouvelles prouesses.

Troisième étape : s'asseoir seul

Petit à petit, votre bébé réussit à relever le haut de son corps en s'appuyant sur une main, pour finalement se maintenir droit sans aucun appui. Très vite il apprendra à se maintenir en équilibre sans aide. Les mains libres, il est désormais capable d'attraper les jouets et autres affaires autour de lui. Cette phase arrive en moyenne entre 7 et 8 mois.

Les bébés et la position assise

Trop souvent les parents installent les bébés en position assise avant même qu’ils ne puissent le faire eux-mêmes. Mais au lieu de leur faire « gagner du temps », cela les freine dans leur évolution motrice.

On croit souvent bien faire lorsqu’on installe un enfant en position assise. C’est la pratique courante de la majorité des familles et de certains professionnels non encore informés. 

Les arguments invoqués pour installer l’enfant en position assise sont nombreux. Ce serait par peur qu’il s’ennuie, pour l’habituer et l’aider à grandir, parce que l’on a toujours fait et vu faire comme ça, parce qu’ainsi il a les deux mains libres pour jouer, parce qu’il peut mieux voir ce qui l’entoure.

C’est aussi se rassurer sur son développement, c’est le voir grandir et se rapprocher de la verticale, c’est pour répondre à la question du médecin « tient-il assis ? », c’est se faire plaisir, c’est aussi vouloir lui faire plaisir.

C’est parfois parce qu’il pleure en position allongée, ou bien encore parce qu’on le voit relever la tête comme s’il voulait s‘asseoir. En fait, il s’agit alors d’un mouvement « non physiologique » qui donne des tensions et des mauvaises postures dans toute sa musculature. La physiologie de nos articulations et de nos muscles est conçue pour des mouvements de rotation autour de l’axe de notre colonne vertébrale. Ainsi lorsque adultes, nous avons mal au dos, nous nous rappelons que le mouvement juste consiste à tourner la tête et le corps pour venir nous asseoir.

Et si bébé tarde à s'asseoir ?

Il peut très bien arriver qu'un bébé de 8 mois ou plus ne se soit toujours pas laissé "tenter" par la position assise. Cela est tout à fait habituel chez les bébés prématurés, qui ont besoin de plus de temps pour se développer, et même chez les bébés nés à terme. Cela ne cache rien d'inquiétant dans la grande majorité des cas : chaque enfant évolue à son propre rythme. N'essayez pas de le forcer à s'asseoir : cela n'avancerait à rien. Il faut qu'il essaie de lui-même quand il se sentira prêt. Cependant, par précaution, si vous voyez que vers 11-12 mois votre bébé ne s'assoit toujours pas, parlez-en à votre pédiatre.