Bébé ne veut pas dormir dans son lit : que faire ?

Bébé ne veut pas dormir dans son lit : que faire ?

- Catégories : Default

Avec de la patience, il est possible de changer ces habitudes lorsqu’elles ne conviennent plus aux parents.

L'un des grands rêves de toute maman est de faire dormir son bébé seul dans sa propre chambre, et de préférence toute la nuit. Cependant, de nombreuses mères ont du mal à endormir leurs jeunes enfants, surtout la nuit. Les nouveau - nés ne savent pas ce qu'est le jour et quelle est la nuit, et bien qu'ils dorment entre 15 et 18 heures par jour, souvent les quelques heures qu'ils restent éveillés ne se font qu'à l'aube. Alors que faire quand bébé ne veut pas dormir dans son lit ?

Si vous allez être mère pour la première fois, vous êtes sûre d'avoir beaucoup de doutes, surtout en ce qui concerne le sommeil de votre enfant. Comment le faire dormir ? Comment avoir une nuit de sommeil ininterrompue ?

POURQUOI BÉBÉ AIME RESTER DANS VOS BRAS

Votre bébé comprend le monde d’une façon “sensorielle”. Ils aiment la chaleur et la douceur de vos bras. Et c’est bien de VOS bras dont on parle car bébé est déjà capable de faire la différence entre vous et quelqu’un d’autre. Il peut reconnaître votre odeur où la façon dont vous le tenez. C’est là qu’il faut faire attention. Si vous habituez bébé à s’endormir dans vos bras, il lui sera difficile de retrouver les mêmes sensations dans un petit lit et par conséquent, il aura plus de mal à s’endormir.

Apprendre à dormir dans son lit

Pour l’enfant, le moment du coucher est souvent vécu comme une séparation d’avec ses parents. Il peut alors ressentir un peu d’anxiété et ne pas vouloir dormir seul dans son lit. Il est cependant important que le tout-petit apprenne à gérer cette anxiété et comprenne qu’il est capable de dormir seul. Cet apprentissage l’aidera aussi à se sentir capable de relever d’autres défis.

Plus l’apprentissage de l’autonomie en matière de sommeil se fait tôt, moins il y a de chance que l’enfant ait un sommeil fragile. En effet, les habitudes qui fragilisent le sommeil n’auront pas eu le temps de s’installer. De plus, s’il est capable de s’endormir seul le soir, le tout-petit réussira à s’autoapaiser lors de ses éveils nocturnes.

Dans le cas d’un enfant qui a dormi longtemps dans le lit de ses parents, il est normal que la transition vers son propre lit soit plus difficile. Il faut alors bien sûr accompagner le tout-petit avec amour et patience.

QUE FAIRE QUAND BÉBÉ NE VEUT PAS DORMIR DANS SON LIT ?

Il faut essayer de réduire les différences entre vos bras et le lit. Il ne s’agit pas ici de se transformer en lit. Simplement essayer de faire une transition subtile : vos bras sont chauds et réconfortants, le lit peut donc lui paraître un endroit froid et peu accueillant. Il va donc falloir faciliter cette transition. Il faut que bébé soit rassasié et bien au chaud dans un vêtement qui lui rappelle votre présence. Une petite turbulette fera parfaitement l’affaire. L’idéal est de passer quelques nuits avec le vêtement pour l’imprégner de votre odeur avant de l’utiliser pour bébé.

Si malgré cela bébé proteste toujours, restez quelques minutes auprès de lui pour le réconforter. Vous pouvez poser votre main sur son petit ventre, en revanche évitez de le reprendre dans vos bras sans quoi vos efforts auront été vains.

Attention: ne pas placer de couverture ou coussin dans le lit, ils augmentent le risque de suffocation.

POURQUOI LES NOUVEAU-NÉS DORMENT-ILS BEAUCOUP ?

La vérité est que les habitudes de sommeil des bébés sont différentes, car elles ne suivent pas le rythme circadien, qui régit le cycle biologique de la plupart des adultes. Jusqu'à ce que le bébé comprenne le flux naturel jour-nuit, plusieurs mois de nuits blanches peuvent passer.

De plus, les cycles de sommeil du bébé au cours des premiers mois sont plus courts (environ 50 à 60 minutes, la moitié du temps de cycle de sommeil d'un adulte) et la durée du sommeil profond est considérablement plus courte.

Cela signifie que le bébé peut facilement se réveiller : 50% du temps de sommeil est passé en phase REM, caractérisé par des mouvements oculaires rapides,   une respiration irrégulière et des mouvements corporels ou vocalisations occasionnels (les fameux grognements que font les bébés pendant leur sommeil et qui enchantent parents).

Mais qu'est-ce que tout cela signifie exactement ? Le bébé ne saura pas dormir toute la nuit ? En fait, cette information prouve ce que les parents découvrent rapidement lorsqu'ils essaient de mettre leur enfant en sommeil :

  • Le sommeil des bébés est très léger ;
  • Les 25 premières minutes de sommeil sont la phase la plus critique du cycle ;
  • Toutes les 50 minutes, le bébé peut avoir un léger réveil et se rendormir sans complications (ou se réveiller pour de bon et avoir besoin de confort).

Un autre facteur important à considérer est le besoin réel de sommeil du bébé à chaque étape de la vie:

  • nouveau - né : 17 heures par jour (8 à 9 heures la nuit, presque jamais sans interruption);
  • 1 mois: 17 heures par jour (au moins 9 heures la nuit);
  • 3 mois: 16 heures par jour (10 heures la nuit);
  • 6 mois: 15 heures par jour (10 heures la nuit);
  • 12 mois: 14 heures par jour (11 heures la nuit);
  • 18 mois: 13 heures par jour (11 heures la nuit);
  • 36 mois: 12 heures par jour (10 heures la nuit).

Certains principes de bases peuvent vous aider à faire du coucher un moment agréable :

·        Avoir un rythme bien défini

·        Mettre en place un rituel

·        Lui laisser le temps de s’endormir

·        Ne pas attendre qu’il soit épuisé

·        Ne pas systématiquement le reprendre

·        Le rassurer

·        Se faire confiance

·        Le lit ne doit pas être une punition

·        Être en cohérence tous les deux

·        Si vous en avez besoin, donnez la tétine

·        Evitez de le suralimenter

·        Gardez la pièce sombre au coucher

·        Surveillez la température de la pièce (allant de 18º à 24º C)

·        Gardez la pièce silencieuse

Apprendre à un bébé à dormir dans son lit demande de la patience, de la constance et beaucoup d'affection.