Mieux comprendre le sommeil de bébé

Mieux comprendre le sommeil de bébé

- Catégories : Default

Tous les jeunes parents le savent : les premiers mois sont les plus difficiles. Une des raisons : le fait que l’enfant se réveille régulièrement la nuit. En effet, le sommeil du nourrisson n’est pas le même que celui d’un enfant ou d’un adulte.

Rassurez-vous : cette période n’est que passagère et, en essayant de comprendre le sommeil de votre bébé, vous aurez toutes les clés pour vivre ce moment en toute sérénité.

Le sommeil du nourrisson (jusqu’à 2 mois) 

Dans ses premières semaines de vie, votre chérubin ne distingue pas le cycle jour/nuit. Il dort donc par période assez courte (quelques heures seulement). Entre chaque temps de sommeil, il se réveille pour manger ou commencer à s’éveiller.

Quand c’est en pleine journée, ça va, mais quand c’est en pleine nuit, c’est plus difficile à gérer pour le parent qui s’en occupe (généralement, la femme grâce au congé maternité).

Vous avez seulement quelques semaines à tenir et après, ça devrait aller mieux. Durant cette période, vous êtes obligé de vivre au rythme de votre jeune enfant.

 Le sommeil du bébé de 3 mois à 6 mois 

À partir de 3 mois, votre bambin commence à différencier le jour et la nuit. C’est donc à partir de ce moment qu’on dit que certains enfants font leur nuit.

Ainsi, le sommeil nocturne tend à s’allonger et vous pouvez en profiter pour offrir à votre bébé un espace rien qu’à lui.

Durant cette période, son temps de sommeil est de 15h par jour en moyenne. Donc, rassurez-vous si votre bébé dort beaucoup. C’est tout à fait normal.

Le sommeil du bébé après 6 mois 

Après 6 mois, les phases d’éveil de votre bout de chou tendent à s’allonger. En règle générale, il dort encore 4h en moyenne en journée et fait des nuits complètes (entre 9h et 11h de sommeil).

À ce moment, il peut parfois avoir du mal à s’endormir. Les dents commencent à pousser et lui font mal. Les premiers cauchemars débutent aussi à cette période. Donc, ce n’est pas rare qu’il se réveille en hurlant en pleine nuit. De plus, les spécialistes parlent aussi d’angoisse de séparation (vers le 8e mois) qui se caractérise par une difficulté à s’endormir seul dans son lit, dans sa chambre.

En tant que parents, votre rôle est de le rassurer, mais sans trop le couver afin de l’aider à dormir seul. S’il se réveille en pleine nuit, attendez de voir s’il se rendort pour aller le voir et ne prolongez pas les câlins du soir plus qu’il ne faut.

À savoir : à cet âge, bébé ne fait pas encore de caprice. Donc, s’il pleure, c’est pour une raison bien précise.

Au secours : mon bébé ne fait pas ses nuits ! Que faire ? 

Un bébé qui ne dort pas quand il est malade est tout à fait normal. Dans ce cas, prenez rapidement rendez-vous avec votre pédiatre ou votre médecin qui vous donnera des médicaments pour lui permettre de s’endormir facilement et de ne pas être réveillé en pleine nuit. Les dents sont aussi souvent la cause de difficultés liées au sommeil.

Toutefois, si votre enfant ne fait pas ses nuits après 7/8 mois ou si la sieste est difficile, il faut en discuter avec votre pédiatre. Mais aussi vous remettre en question et vous demander si son environnement est propice à un sommeil serein.

Sa chambre est-elle bruyante ? Est-elle trop chaude ou trop froide ? Que lui donnez-vous à manger avant de le coucher ? Voici autant de questions à vous poser.

Dans tous les cas, si vous avez besoin d’une chambre bébé complète évolutive pour garantir un sommeil de qualité à votre bout de chou, vous savez que nous sommes à votre disposition.

 

A lire également :

 Faire dormir bébé dans son lit

Quand préparer la chambre de bébé ?